III. L’antibiogramme
Article mis en ligne le 7 décembre 2022
dernière modification le 14 décembre 2022

par F. Touihrat

 III.1. Qu’est-ce qu’un antibiogramme ?

Répondez aux questions suivantes :

  • Quel est le principe ?
  • Comment permet-t-il de savoir quel antibiotique est efficace ?
  • À quoi sert le document suivant ?

 III.2. Réalisation d’un antibiogramme

Les antibiotiques testés dans notre cas sont :

  • T : tétracycline
  • AP : ampicilline
  • PG : pénicilline G
  • NA : acide nalidixique

 III.3. Lecture de l’antibiogramme

Répondez aux questions suivantes :

  • D’après nos antibiogrammes, quel(s) antibiotique(s) sont efficaces ?
  • Au(x)quel(s) les bactéries utilisées sont-elles résistantes ?
  • Pour chaque bactérie et chaque antibiotique, déterminez la CMI (en µg/mℓ). Compléter le tableau ci-dessous avec les valeurs trouvées et une des mentions parmi « Résistante », « Intérmédiaire » ou « Sensible ».

CMI déterminées grâce aux (...)

CMI déterminées grâce aux antibiogrammes

BactérieAntibiotiques
Ampicilline Pénicilline G Tétracycline Acide nalidixique
E. Coli 2 µg/mℓ
→ Sensible
>16 µg/mℓ
→ Résistante
<0,25 µg/mℓ
→ Sensible
8 µg/mℓ
→ Sensible
B. Megaterium __ µg/mℓ
→ Sensible
__ µg/mℓ
→ Sensible
__ µg/mℓ
→ Hypersensible
__ µg/mℓ
→ Sensible


Dans la même rubrique