accessibilité
svt-touihrat.fr

Ressources pour les SVT, la DNL SVT-Anglais et la BPH

Chapitre 9 - Correction des exercices
Article mis en ligne le 30 mars 2020
dernière modification le 12 mai 2020

par F. Touihrat

 Exercice 1 - QCM

  1. e
  2. b, d
  3. c, d, e
  4. b, c
  5. b, c

 Exercice 2 - Terminologie

1.

  • Athérosclérose : maladie dégénérative de la paroi des artères de gros et moyen calibre qui se caractérise par des dépôts lipidiques formant une plaque jaunâtre qui se sclérose et qui peut se calcifier ou s’ulcérer.
  • Ischémie : diminution ou arrêt de la circulation du sang au niveau d’un tissu ou d’un organe.
  • Angioplastie transluminale : opération chirurgicale destinée à reconstituer un vaisseau sanguin réalisée au cours d’une radiographie des vaisseaux.
  • Hypertension artérielle : tension artérielle supérieure à la normale.

2.

  • Augmentation du taux de cholestérol sanguin : hypercholestérolémie.
  • Augmentation du calibre d’un vaisseau : anévrisme.
  • Formation de caillot dans un vaisseau : thrombose.
  • Mort tissulaire : nécrose.

 Exercice 3 - Le système circulatoire et les vaisseaux

Pour les questions 1 et 2, le schéma attendu est celui de la page 142.

3.

  1. Intima
  2. Media
  3. Adventice
  4. Valvule veineuse

4. Les valvules favorisent le retour veineux dans les veines infra-cardiaques en empêchant le reflux du sang.

5.

  1. Media
  2. Adventice
  3. Intima
  4. Sang
  5. Intima
  6. Valvule
  7. Sang

Les légendes 1, 2, 3, 4 concernent une artère.
Les légendes 5, 6, 7 concernent une veine.

 Exercice 4 - La mesure de la tension artérielle

1. La pression artérielle est la pression que le sang exerce sur la paroi des artères.
La tension est la mesure de cette pression.

2. La valeur la plus haute (13 cm Hg) indique la pression systolique, au moment de la contraction cardiaque.
La valeur la plus basse (8 cm Hg) indique la pression diastolique, quand le cœur est relâché.

3. Voir explication dans l’activité 1, partie 2.

4.L’hypertension artérielle est une élévation chronique de la pression artérielle.
On la diagnostique à partir des valeurs de PS et PD telles que

  • PS ≥ 14 cm Hg
  • PD ≤ 9 cm Hg
    constatées à plusieurs reprises sur une période de 3 à 6 mois.

 Exercice 5 - Propriétés hémodynamiques des vaisseaux

Cf. activité 2, partie 2.

 Exercice 6 - Athérosclérose et angioplastie transluminale

1.

  • Athérosclérose : maladie dégénérative de la paroi des artères de gros et moyen calibre qui se caractérise par des dépôts lipidiques formant une plaque jaunâtre qui se sclérose et qui peut se calcifier ou s’ulcérer.
  • Ischémie : diminution ou arrêt de la circulation du sang au niveau d’un tissu ou d’un organe.

2. Cf. activité 1, partie 1.

3. Sont visibles sur le schéma :

  • la strie lipidique formée des dépôts de LDL
  • l’accumulation de cellules spumeuses
  • la plaque d’athérome en formation qui résulte des deux points précédents
  • la sténose qui est la diminution de diamètre de la lumière de l’artère
  • l’ischémie qui se manifeste par la diminution du flux sanguin

4. La technique qui permet de mesurer la vitesse du flux sanguin est le doppler (pas vu dans les activités) : cf. fiche technique n° 7 p. 198 (cf. fiche n° 6 p. 197 si besoin d’explications sur l’échographie classique).

5. Cf. activité 4, partie 3, et vidéo dans les ressources.

 Exercice 7 - La coronarographie

1. Principe de la coronarographie : cf. fiche technique n° 5 p. 196. Les vaisseaux sanguins apparaissent en noir (en radiographie positive) car on a injecté un produit de contraste, opaque aux rayons X.

2. Tout ce qui est après la thrombose (dans le sens de circulation du sang) n’est plus visible car le produit de contraste n’a pas pu s’y écouler.
PNG - 237.8 ko

3. Selon que l’ischémie est partielle ou totale, il y aura un angor ou un infarctus du myocarde.

 Exercice 8 - Étude comparée de l’angor et de l’IDM

1.

  • (Douleur) rétrosternale : en arrière du sternum
  • (Douleur) précordiale : en avant du cœur
  • Vasodilatateur : (médicament) qui provoque la dilatation des vaisseaux sanguins
  • Électrocardiogramme : examen paraclinique de l’activité électrique du cœur
  • Glycémie : taux de glucose dans le sang
  • Scintigraphie : cf. fiche technique n° 8p. 199
  • Hypertension : tension artérielle supérieure à la moyenne
  • Diabète non insulinodépendant : dysfonctionnement chronique de la régulation de la glycémie ne pouvant être traité par insulinothérapie (diabète de type 2)
  • Infarctus (du myocarde) : interruption de la circulation sanguine provoquant une nécrose des tissus (cardiaques)
  • Obésité : accumulation de tissus lipidiques, IMC > 30
  • (Douleur) constrictive : qui provoque une sensation d’enserrement, de constriction
  • (Traitement) anxiolytique : qui vise à réduire l’anxiété
  • Arythmie (cardiaque) : perte du rythme régulier du cœur
  • Ischémie : diminution (partielle ou totale) de l’apport de sang à une organe, un tissu
  • Nécrose : mort des tissus
  • Hypercholestérolémie : taux sanguin de cholestérol supérieur à la normale

2.

En gras, les éléments qui augmentent les risques.
En maigre, ceux qui les réduisent.

Facteurs de risquePatient n° 1Patient n° 2
Facteurs de risque inéluctables Âge 62 ans 48 ans
Sexe Masculin Masculin
Antécédents familiaux Père diabétique type 2, décédé d’un infarctus Mère obèse, diabète de type 2
Maladies physiologiques Taux de HDL bas Pas d’info
Facteurs de risque évitables Alimentation Variée Riche
Activité physique Marche et gymnastique Sédentaire
Stress Pas d’info Lié au travail
Substances toxiques Tabagisme ancien Pas d’info
Autres pathologies Hypertension artérielle Obésité
Hypercholestérolémie

3.

  • ECG typique
  • Taux d’enzymes cardiaques élevés
  • 4. Cf. activité 4, partie 1