accessibilité
svt-touihrat.fr

Ressources pour les SVT, la DNL SVT-Anglais et la BPH

TP 6 - La biodiversité change au cours du temps
Article mis en ligne le 26 mars 2020

par F. Touihrat

 Activité 1 - La biodiversité au cours des temps géologiques

Au cours du TP, vous avez pu observer les foraminifères présents dans les sables du Maastrichtien et du Danien et les comparer.

Vous avez pu voir que

  • Les Globotruncanidés sont surtout présents au Maastrichtien
  • Les Globigérinidés sont surtout présents au Danien
  • Les Hétérohélicidés sont bien présents pendant les deux époques
  • Aujourd’hui, seuls les Globigérinidés sont présents

Vous avez donc pu conclure que la biodiversité a changé au cours des temps géologiques. En particulier, l’exemple étudié correspond à la crise crétacé/tertiaire datée d’environ 65 Ma.

On dénombre cinq extinctions massives au cours de l’histoire de la vie sur Terre, appelées crises.

JPEG - 36.2 ko

 Activité 2 - La biodiversité actuelle change aussi

 1. Un exemple de variation actuelle de la biodiversité

Rappel de la définition d’une espèce selon Ersnt Mayr :

Une espèce est une population dont les individus peuvent effectivement (ou potentiellement) se reproduire entre eux et engendrer une descendance viable et féconde.

On cherche dans les informations concernant le « Big Bird » les éléments qui sont conformes à cette définition :

  • les « Big Birds » sont fertiles puisqu’ils peuvent se reproduire
  • ils se reproduisent entre eux et non avec les autres Géospizes présents sur l’île à cause de leur chant différent, ils forment donc bien une population à part entière

On peut donc conclure que les « Big Birds » sont bien une nouvelle espèce et non un hybride ou une variété des espèces préexistantes.

 2. L’être humain, responsable d’une nouvelle crise biologique ?

Le document 1 présente l’entretien donné par Edward Wilson, le scientifique qui a inventé le concept de biodiversité. Il y explique qu’il se produit actuellement une extinction massive des espèces, similaire en importance aux cinq crises majeures identifiées dans l’histoire de la Terre. Il pointe son origine humaine inédite.

Le document 2 présente sous forme d’un graphique les taux d’extinction des Vertébrés depuis le XVIIe siècle. On voit sur ce graphique que les taux d’extinction des différents groupes de Vertébrés

  • d’une part sont supérieurs à ceux attendus sans intervention humaine
  • d’autre part ont augmenté de façon significative au cours des XVIIIe et XIXe siècles. Par exemple, le taux d’extinction des Oiseaux état de 0,40 % au XVIe siècle, alors qu’il aurait été proche de 0 naturellement, et a encore été multiplié par 4 pour atteindre presque 1,60 % au XXe siècle

Comme vous l’avez vu en Histoire, les XVIIIe et XIXe siècles sont marqués par les révolutions industrielles : on peut donc faire un lien entre l’importance des activités humaines et les taux d’extinction des Vertébrés.

Le document 3 présente les trois principaux processus destructeurs de biodiversité d’origine anthropique, qui agissent sur des aspects différents de la biodiversité :

Processus destructeurAction sur la biodiversitéNiveau de biodiversité touché
La réduction de la surface des territoires Destruction des habitats des espèces endémiques Diversité des écosystèmes
Diversité des espèces
La chasse et la pêche excessives Réduction des populations : diminution du nombre d’individus Diversité allélique
L’introduction d’espèces invasives Perturbation de l’équilibre des écosystèmes, destruction de niches écologiques Diversité des écosystèmes
Diversité des espèces

En conclusion, on peut rejoindre le questionnement d’Edward Wilson, qui estime que l’extinction massive des espèces observées de nos jours, et provoquée par l’être humain, peut être la sixième crise biologique dans l’histoire de notre planète.