Chapitre 2 - Activités Unité 4
Article mis en ligne le 24 septembre 2018
dernière modification le 19 août 2018

par F. Touihrat

 c 1 p. 29

1. Dans l’ordre des photos

Billes Paquets de billes Paquets de paquets

2. Dans cet exemple, le plus petit niveau d’organisation est la bille.

3. L’unité de base des organismes est la cellules.
Les niveaux d’organisation, du plus petit au plus grand, sont : la cellule, le tissu, l’organe, le système ou l’appareil, l’organisme.


 c 2 p. 29

1.

Œil nu Loupe Microscope optique Microscope électronique
Cerveau Verrue Tissu hépatique Intérieur d’une cellule

2. Les figures 1 et 2 ne comportent pas d’échelle, on ne peut donc avoir aucune idée de la taille des éléments observés, et donc les comparer.

3. Les deux images ont été prises au même grossissement, et ont été imprimées à des agrandissements différents. Cela ne donne aucune information sur la taille des bactéries.

4. Concernant la figure 4
- La photo de bactérie a été prise avec un grossissement de 1000.
- La photo de l’euglène a été prise avec un grossissement de 100.
- La bactérie mesure 2 µm.
- L’euglène mesure 25 µm.
- L’euglène est plus grande que la bactérie.

5. Dans l’ordre des images

Microscope électronique à balayage Microscope électronique à transmission Microscope optique

 c 3 p. 32

  1. Noyau
  2. Mitochondrie
  3. Membrane plasmique
  4. Cytoplasme
  5. Réticulum endoplasmique granuleux
  6. Réticulum endoplasmique lisse
  7. Lysosome
  8. Appareil de Golgi
  9. Ribosome
  10. Fibres du cytosquelette

 c 4 p. 33

1.

A : Microscopie optique B : Microscopie électronique à transmission C : Microscopie électronique à balayage

2.
- A : membrane plasmique, noyau, cytoplasme
- B : membrane plasmique, noyau, cytoplasme, mitochondries, REG, lysosomes
- C : membrane plasmique

3. Les deux différences les plus évidentes entre les cellules représentées ici sont la forme et la taille.


 c 5 p. 34

1.

Lymphocyte BPlasmocyte
Pas de REG REG très abondant
Mitochondries réduites et mal formées Mitochondries abondantes et bien formées

2. La présence d’un REG bien développé permet la synthèse des protéines qui constituent les anticorps. Cette synthèse nécessite beaucoup d’énergie, qui est fournie par les mitochondries.

3.

Neurone : cellule très ramifiée, possédant de longs prolongements Réception et transmission du message nerveux...
Entérocytes : nombreux replis membranaires qui augmentent la surface de membrane Absorption des nutriments...
Hépatocytes : organites abondants, nombreuses mitochondries Détoxication...

 c 6 p. 35

1. Selon le type, les molécules d’hémoglobine restent séparées ou forment des fibres. Elles ont alors une influence sur la forme de la cellule : les fibres formées par HbS étirent le globule rouge et lui donnent leur forme typique de la drépanocytose.

2. Les vitamines liposolubles sont capables de passer entre les phospholipides de la membrane. Elles peuvent donc la traverser directement pour entrer dans la cellule.

3. Les molécules hydrosolubles ne peuvent pas traverser la membrane en passant entre les phospholipides. Les canaux leur permettent de passer d’un côté à l’autre.


 c 7 p. 36

1. Un tissu est un ensemble de cellules qui remplit un rôle donné.

2. Dans les deux exemples, les différents tissus qui composent l’organe jouent chacun un rôle dans la fonction de l’organe : digestion pour le colon, reproduction pour l’utérus.

3. Un organe est un ensemble de tissus associés et participant à une même fonction.

4. Cytologie : étude des cellules.
Histologie : étude des tissus.
Organologie : étude des instruments de musique.



Dans la même rubrique

Chapitre 2 - Exercices
le 28 septembre 2018
par F. Touihrat