Chapitre 11 - Activités unité 25
Article mis en ligne le 30 juillet 2019
dernière modification le 25 mai 2018

par F. Touihrat

 c 1 p. 197 - Présentation du sang

1. Sur la figure 1, la bouche du comte dégouline de sang rouge. C’est bien cette couleur qui est conventionnellement utilisée pour représenter le sang oxygéné.

2. Si le comte aspire un litre à chacune de ses 10 visites, il prélève donc au moins 10 litres en tout, ce qui est bien supérieur à la volémie normale d’une personne. Cela indique que le sang de sa victime se régénère entre chacune de ses visites.

3. En ne prélevant d’un litre à chaque « repas », le comte s’arrange pour garder sa victime en vie, ce qui lui assure de pouvoir revenir plus tard, quand l’organisme de sa victime aura régénéré le sang manquant.

4. On peut envisager plusieurs réponses

  • en prélevant le sang normalement destiné au cerveau de sa victime, le comte la rend inconsciente, ce qui lui permet de déjeuner en paix
  • le sang oxygéné est aussi celui qui est riche en nutriments. Le repas du comte est donc plutôt équilibré

 c 2 p. 197 - Le sang : un tissu conjonctif liquide

1. Le sang est composé de cellules baignant dans un milieu extracellulaire et remplissant des fonctions données. C’est bien la définition d’un tissu.

2. Les cellules du sang sont non jointives comme on peut le voir sur la figure 2. De plus le plasma contient des fibres (non visibles sur la microphotographie). Le sang répond donc bien aux critères d’un tissu conjonctif.

3.

CouleurPrésence de noyauQuantité relative
Cellules type 1 Rouge Non Beaucoup
Cellules type 2 Blanc-bleu clair Oui Peu

 c 3 p. 198 - Coloration MGG

La première cellule apparaît entièrement rose.
La deuxième cellule apparaît rose avec le noyau violet.
La troisième cellule apparaît violette avec le noyau violet.

 c 4 p. 199 - Définition d’un organe

Les légendes sont les suivantes

  • A : thrombocyte
  • B : hématie
  • C : lymphocyte
  • D : monocyte
  • E : granulocyte basophile
  • F : granulocyte neutrophile
  • G : granulocyte éosinophile

 c 5 p. 200 - Étude des hématies

1.

TermesDéfinitions
Érythrocyte Hématie
Érythropénie Nombre anormalement faible de globules rouges
Érythropathie Pathologie touchant les érythrocytes
Érythrocytose Nombre anormalement élevé de globules rouges
Polyglobulie

2. Hématie est un des noms des globules rouges (hém(o) = sang)

3. Sur la figure 5, on mesure h = 2,1 cm et H = 4,2 cm.
L’hématocrite étant le rapport h/H, il est ici de 50%.

4. Les hématies n’ont par forcément le même volume. Un même hématocrite peut correspondre à un nombre plus élevé d’hématies si les hématies ont un volume plus faible.

5. LE VGM est obtenu à partir de l’hématocrite et du nombre d’hématies.
La CCMH est obtenue grâce à l’hématocrite et à la quantité d’hémoglobine.
La TCMH est obtenue grâce au VGM et à la CCMH.

6. Sur le cas présenté, la CCMH est de 23,8%, donc inférieure à 32%, ce qui correspond à une anémie hypochrome.
Le VGM est de 92 µm3, ce qui correspond à une anémie normocytaire.

7. La baisse significative de la concentration d’hémoglobine dans les érythrocytes donne une couleur pâle en microscopie optique.

 c 6 p. 202 - Étude des leucocytes

1. Par comptage automatique ou microscopie optique, on procède à la numération des leucocytes, ce qui permet d’établir la formule leucocytaire.

2.

  • 1re formule - Monocytose - Dessin avec la cellule longue à la détente
  • 2e formule - Éosinophilie - Dessin avec le ver parasite
  • 3e formule - Neutrophilie - Dessin avec la cellule qui patauge dans le pus


Dans la même rubrique