svt-touihrat.fr
Ressources pour les SVT, la DNL SVT-Anglais et la BPH

C’est parti pour l’année 2018-2019.

Certains éléments sont déjà en ligne.
D’autres viendront au fur et à mesure de l’année.

Chapitre 3 - Exercices
Article mis en ligne le 31 octobre 2018
dernière modification le 10 novembre 2017

par F. Touihrat
logo imprimer
Enregistrer au format PDF

 Vrai ou faux ?

a. FAUX —> La cage thoracique est formée de 24 côtes, soit 12 paires symétriques

b. FAUX —> La colonne vertébrale comprend 33 vertèbres réparties en 26 os

c. VRAI

d. Le squelette de la main comprend les 8 os du carpes, les 5 métacarpes et 14 phalanges

e. VRAI

f. FAUX —> Le radius s’articule avec l’humérus et l’ulna (cubitus)

g. FAUX —> La radiographie d’une fracture montre une solution de continuité (une interruption) sous la forme d’un trait de clarté

h. FAUX —> Un TMS comprend toujours une pathologie musculaire, et parfois nerveuse

i. VRAI

j. FAUX —> La coxarthrose est une pathologie concernant la hanche

 Exercice 1

1. Titre : schéma des os du crâne

Os pairs : 2, 3, 6, 8
Os impairs : 1, 4, 5, 7

2. Cette partie du squelette forme le squelette céphalique, qui comprend le crâne, où est enfermé l’encéphale, et la face.

3. L’atlas est C1, l’axis est C2.

4. Les mouvements importants sont des mouvements de rotation selon l’axe antéro-postérieur du corps. Il y a aussi des mouvements de rotation selon l’axe droite-gauche et dans une moindre mesure selon l’axe dorso-ventral.

5. Cf. figure 3 page 55

 Exercice 2

1. Cette technique est la radiographie. Elle consiste à intercaler le patient entre une source de rayons X et une plaque photo (ou un capteur). Les rayons X sont différemment absorbés selon la densité des tissus (fortement absorbés par les tissus denses, durs).

2. Les zones sombres, appelées clartés (C), correspondent aux tissus peu denses, et les zones claires, appelées opacités (O) aux tissus denses.

3. Intérêt : diagnostic des fractures, d’une déminéralisation osseuse (ostéopénie ou ostéoporose), surveillance des réparations osseuses (cal osseux), contrôle d’une chirurgie orthopédique (ostéosynthèse, arthrodèse, pose de prothèses articulaires), diagnostic et suivi du traitement des déformations du rachis (lordose, cyphose, scoliose), diagnostic des lésions articulaires (entorses, méniscopathies).

Avantages : mise en œuvre rapide, adaptée à la prévention et au diagnostic de masse (fractures, tumeurs du sein, tuberculose).

Inconvénients : la nocivité des rayons X limite le nombre d’examens (déconseillés chez la femme enceinte afin de protéger l’embryon ou le fœtus). Les arthrographies sont invasives car elles nécessitent un produit de contraste iodé injecté dans la cavité articulaire. Les risques d’irradiation nécessitent la protection des manipulateurs en radiologie.

4. Non, il faudrait une radiographie de la région abdomino-pelvienne.

5. Oui, car les poumons apparaissent normalement sous forme de clartés dans la cavité thoracique. La présence d’opacités est de nature pathologique.

6. Une radiographie pulmonaire saine doit montrer des zones de clarté au niveau des deux poumons. Les zones d’opacités se limitent à l’emplacement du cœur et au squelette (cage thoracique, côtes, sternum, clavicules).

 Exercice 3

1. On identifie un poignet avec le radius et l’ulna, et les os du carpe. La trace de la fracture est visible à l’extrémité distale du radius.

2. La zone fracturée présente un cal osseux au niveau de la fracture, signe que l’os est en train de se reconstruire.

3. Non, car cette fracture chez l’enfant ne présente pas de déplacement important et l’os immobilisé s’est réparé naturellement. On ne voit pas sur la radio de plaque, vis, broches, etc.

 Exercice 4

1. Étymologie et définition

Gonalgie Gon(o) : genou -algie : douleur Douleur au genou
Arthrographie Arthr(o) : articulation -graphie : enregistrement, image.
Ici dérivé de radio-graphie
Radiographie d’une articulation
Entorse Traumatisme articulaire ayant entraîné des lésions ligamentaires
Méniscectomie Ménisc(o) : ménisque -ectomie : ablation Ablation d’un ménisque
Arthroscopie Arthr(o) : articulation -scopie : observation.
Ici dérivé de endo-scopie
Examen endoscopique de l’articulation

2. L’articulation touchée ici est le genou.

3. Le genou articule le fémur, le tibia, la fibula (péroné) et la patella (rotule).

4. Titre : coupe longitudinale/sagittale du coude

  1. humérus
  2. capsule articulaire
  3. membrane synoviale
  4. synovie
  5. ulna/cubitus
  6. cartilages articulaires
  7. ligaments

5. La région proximale est le bras, la région distale est l’avant-bras (on parle bien ici des régions anatomiques)

6. L’os distal non schématisé est le radius

 Exercice 5

1. Nom courant : hanche
Nom anatomique : articulation coxo-fémorale

  1. os coxal/os iliaque
  2. cartilage articulaire
  3. tête du fémur
  4. col du fémur
  5. cavité synoviale
  6. capsule articulaire

2. Il s’agit de l’arthorse qui dégrade progressivement le cartilage articulaire de la tête du fémur et de la cavité cotyloïde entraînant la formation d’ostéophytes douloureux et ankylosants.

3. La chirurgie pour la substitution de l’articulation arthrosique par une prothèse ou par une arthrodèse, intervention chirurgicale qui consiste à bloquer définitivement l’articulation (rare pour la hanche).

 Exercice 6

1. Cette pathologie appartient à la catégorie des TMS Troubles Musculo-Squelettiques

2. Le syndrome du canal carpien est provoqué par la compression du nerf médian dans son passage dans le canal carpien au poignet. Il est dû ici au mouvement répétitif de manutention des articles pour le passage en caisse. Comme d’autres TMS, il peut être prise en charge comme maladie professionnellle.

3. Le traitement ici est médicamenteux : anti-inflammatoires en infiltration.
Il pourrait aussi être physiothérapique (ultrasons, ionophorèse, laser) ou chirurgical (pose d’une attelle nocturne et chirurgie par section du ligament transverse).

 Exercice 7

1.

  • L’expérience A montre la présence d’eau dans l’os
  • L’expérience B met en évidence que le tissu osseux renferme une grande quantité de sels minéraux dont du calcium qui permet de maintenir la forme solide des os (le carbonate de calcium est dissous par l’acide chlorhydrique)
  • L’expérience C met en évidence la présence d’une quantité importante de protéines dans le tissu osseux, qui réagissent positivement au test du biuret

2. Le pourcentage d’eau contenue dans l’os est de 25%.
Les minéraux représentent 40-16 soit 24 g. Le pourcentage est donc de 24/40 soit 60%
La matière organique (dont les protéines) représente le reste de la masse soit 15%.


Forum
Répondre à cet article

Dans la même rubrique

pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs puce RSS

2012-2019 © svt-touihrat.fr - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.1.25