Chapitre 7 - Exercices
Article mis en ligne le 30 janvier 2019

par F. Touihrat

Vrai ou faux

  1. VRAI et FAUX. Ils ont aussi une fonction structurale
  2. FAUX. Il y en a 20
  3. VRAI
  4. FAUX. Les vitamines ont des fonctions uniques, elles ne sont pas substituables
  5. FAUX. Tous les oligoéléments sont des minéraux
  6. FAUX. Une double liaison pour les monoinsaturés, deux doubles liaisons ou plus pour les polyinsaturés
  7. FAUX. On en reconnaît actuellement 11
  8. FAUX. Une fonction acide carboxylique et une fonction amine
  9. FAUX. Le pourcentage d’eau d’un individu obèse est moins important que celui d’une personne maigre
  10. VRAI
  11. FAUX. Des polymères d’acides aminés
  12. FAUX. Selon la vitamine considérée, on peut la trouver dans les VPO, les produits laitiers ou les légumes secs

Exercice 1

1.

2. En-dessous de 100°C : liquide ; au-dessus de 100°C : gazeux (vapeur).
Le passage à l’étuve a eu pour effet de vaporiser l’eau contenue dans l’os, ce qui explique que la masse de l’os diminue au fur et à mesure qu’il se déshydrate. À partir de 26h, la masse ne change plus car toute l’eau s’est évaporée.

3.

Soit $P_{eau}$ le pourcentage d’eau contenue dans l’os.
$P_{eau} = \frac{m_{eau}}{m_{fraîche}}$
Avec $m_{eau}$ masse d’eau contenue dans l’os
$m_{fraîche}$ masse fraîche de l’os

$m_{eau} = m_{fraîche} - m_{sèche}$
Avec $m_{sèche}$ masse sèche de l’os

D’où
$P_{eau} = \frac{m_{fraîche} - m_{sèche}}{m_{fraîche}}$

D’après le tableau
$m_{fraîche} = 86{,}0\ g$
$m_{sèche} = 68{,}6\ g$

Application numérique
$P_{eau} = 0{,}20$
$P_{eau} = 20 \%$

4. Le test du biuret met en évidence la présence de protéines.

5. Un polymère est un assemblage de plusieurs unités identiques (ou presque) appelées monomères.

6.

7. Lors de la formation du polymère, la fonction acide carboxylique d’un acide aminé réagit avec la fonction amine d’un autre acide aminé. La liaison ainsi formée est une liaison peptidique (fonction amide en chimie).

8. De courts enchaînements d’acides aminés sont appelés peptides.

9. En tenant compte de l’ordre dans lequel les acides aminés sont détachés du peptide, on peut envisager les ordres suivants

  • Glycine - Sérine - Acide aspartique - Tryptophane
  • Glycine - Sérine - Tryptophane - Acide aspartique

10. Les composés restant après calcination sont les éléments minéraux.

11.

Soit $P_{Ca/os}$ le pourcentage de calcium dans l’os avant calcination
$P_{Ca/os} = \frac{m_{Ca}}{m_{os}}$ (1)
Avec $m_{Ca}$ la masse de calcium
Avec $m_{os}$ la masse de l’os avant calcination

De même,
$P_{Ca/charbon}=\frac{m_{Ca}}{m_{charbon}}$
Avec $P_{Ca/charbon}$ le pourcentage de calcium dans le charbon d’os
Avec $m_{charbon}$ la masse de charbon d’os

Donc
$m_{Ca}=P_{Ca/charbon} \times m_{charbon}$ (2)

(1) et (2) donnent
$P_{Ca/os}=\frac{P_{Ca/charbon}\times m_{charbon}}{m_{os}}$

D’après l’énoncé
$P_{Ca/charbon} = 0{,}45$
$m_{charbon} = 45{,}8\ g$
$m_{os} = 78\ g$

Application numérique
$P_{Ca/os} = 0,26$
$P_{Ca/os} = 26 \%$

12. Macronutriment : substances requises en grande quantité par l’organisme, à fonctions de croissance de l’organisme ou de fourniture d’énergie (métabolisme).
Micronutriment : substances requises en (très) petite quantité, sans valeur énergétique, mais essentielles au fonctionnement de l’organisme.

13. D’après les questions précédentes, le calcium est présent en grande quantité dans l’organisme, c’est donc un macronutriment.


Exercice 2

1. Ose = monomère glucidique
Diholoside = dimère glucidique
Polyoside = polymère glucidique

2. Le test à la liqueur de Fehling permet la mise en évidence de sucre réducteurs.
Le test au lugol (ou eau iodée) permet la mise en évidence de glycogène (ou d’amidon, mais pas dans ce contexte).

3. Le test au lugol est toujours négatif : il n’y a jamais de glycogène libéré par le foie.
Le test à la liqueur de Fehling est positif au début de l’expérience et négatif à la fin (à la sortie du foie) : au début de l’expérience, il y a un sucre réducteur qui est libéré par le foie (ou au moins qui se trouve dans le foie et qui est emporté par le liquide de transfusion) ; le foie contient un stock de ce sucre limité, en fin d’expérience il a été lavé du sucre réducteur qu’il contenait, le test à la liqueur de Fehling est négatif.

4. Après incubation, le test à la liqueur de Fehling redevient positif à la sortie du foie : celui-ci a de nouveau produit du sucre réducteur.

5. Le glycogène est un polymère de glucose.

6. Après incubation, on a mis en évidence la présence à nouveau de sucre réducteur. On met également en évidence le fait que la quantité de glycogène a diminué. On en déduit donc que le sucre réducteur libéré par le foie est du glucose, produit par hydrolyse du glycogène stocké dans le foie.
Cette expérience met en évidence la glucogénèse réalisée dans le foie par glycogénolyse.


Exercice 3

  1. micronutriments
  2. oligoéléments
  3. vitamines
  4. catalytique
  5. traces
  6. vitamines
  7. carbone
  8. hydrosolubles
  9. liposolubles
  10. carence
  11. scorbut
  12. rachitisme
  13. subcarences
  14. anémie

Exercice 4

1. Un triglycéride est un triester d’acides gras avec du glycérol.

2. Ce graphique montre

  • la disparition des triglycérides
  • l’apparition puis la disparition des diglycérides
  • l’apparition puis la disparition des monoglycérides
  • l’apparition du glycérol

On en déduit que les 3 liaisons ester ne sont pas hydrolysées à la même vitesse puisque les 3 acides gras sont libérés l’un après l’autre (la libération du 1er acide gras laisse un diglycéride, etc.)

3. Il manque la courbe représentant l’évolution de la teneur du milieu en acides gras.
On s’attend à ce que cette courbe ait la même allure que celle du glycérol, mais avec une croissance plus forte, puisque des acides gras apparaissent dans le milieu dès l’hydrolyse de la 1re liaison ester.

4. Il y a 3 fois plus d’acides gras que de triglycérides, puisque chaque triglycéride contient 3 acides gras. Il y a donc 4,5.10-5 mol d’acides gras dans le milieu en fin de réaction.

5. Un acide gras mono-insaturé possède une double liaison dans sa chaîne carbonée.

6. CnH2n-2O2

7.

La masse molaire moléculaire $M$ est alors
$M = 12n+(2n-2)+16 \times 2$
$M = 14n+30$ (en $\ g.mol^{-1}$)

8. On résout l’équation
$14n+30 = 254$
$n = \frac{254-30}{14}$
$n = 16$

9. Hydrophobe : insoluble dans l’eau.
Le contraire est hydrophile.

10. Le cytoplasme est une suspension d’organites dans le cytosol (ou hyaloplasme), qui est une solution aqueuse. Les triglycérides sont donc insolubles dans le cytoplasme, ils se regroupent entre molécules hydrophobes.

11. Les triglycérides sont des molécules énergétiques.



Dans la même rubrique